Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-07-21T03:15:43+02:00

Gâteau à l'abricot

Publié par kekeli

On peut remplacer les abricots par d'autres fruits, j'attends que mes prunes soient mûres pour tester ce gâteau, ensuite ce sera les mûres, puis les pommes et les poires…. Vous n'avez pas fini d'entendre parler de ce gâteau !!!

Gâteau à l'abricot

200 gr de sucre

100 gr de farine

50 gr de maïzena

200 gr de noix de coco en poudre

½ sachet de levure chimique

150 gr de beurre

6 oeufs

1 cuillère à soupe de rhum

250 gr d'abricot dénoyautés

Faire fondre le beurre et laisser reposer 1 mn.

Dans un saladier mélanger le sucre, la farine, la noix de coco et la levure. Incorporer le beurre et les œufs un par un. Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Incorporer les abricots coupés en petits cubes. Verser la préparation dans un moule à manqué. Faire cuire 1 heure au four préchauffé à 180°.

Voir les commentaires

commentaires

patricia 24/07/2016 23:36

hummm, merci ma belle bisous

Isabelle 24/07/2016 07:48

Je me laisserais bien tenter par une version aux prunes ou aux framboises. Bisous et bon dimanche

Sandrine 22/07/2016 11:05

on se laisserait bien tenté par ton gateau ! bisous, bonne journée, sandrine

guy59600 21/07/2016 22:08

superbe gateau j'y aurais bien goute
Bonne soiree bisous

laurence2bourges 21/07/2016 19:23

bonsoir superbe gateau on peut je pense le faire avec des fruits de toutes sortes bonne soirée bise

Sylvie et Marc 21/07/2016 19:20

Oh! Il est magnifique ton gâteau! Belle soirée. Bisous. Sylvie.

Amalia 21/07/2016 18:28

Il me fait de l'oeil ton beau gateau

Manuella 21/07/2016 18:10

Il me fait bien envie ton gâteau, il est bien gourmand !
bises

el lobo 21/07/2016 18:10

A demain

Crépusculaire songe
Francis Etienne Sicard

Saupoudré de safran, le soleil de la baie
Croque sous l’horizon la mer comme un biscuit,
Et sème à coup de dé de la pulpe de fruit
Dont la saveur sablée ourle l’oliveraie.

Les topazes du soir que dévore l’ivraie
Lancent leurs premiers feux sur l’ombre de la nuit
D’où s’envole un oiseau, sans visage et sans bruit,
Entre les murs du parc et de la palmeraie.

Une odalisque nue attachée au sultan
Cueille dans le jardin des roses et des lys
Dont le musc enivrant charme un vieux chambellan.

Sur un coussin de soie alors s’évanouit,
Au précieux souvenir d’un bel oaristys,
Le soupir d’un pacha que la paix éblouit.

Cécile CC 21/07/2016 16:09

Il doit être délicieux, j'ai des pruniers mais cela bien longtemps qu'ils ne donnent plus de fruits, c'est pénible, bisous

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog