2020-03-26T04:41:00+01:00

mes pains (suite)

Publié par kekeli

Une nouvelle série de recettes de pains.

 

Cliquez sur la photo pour accéder directement à la recette.

Ci-dessous : le pain tordu

 

Ci-dessous : la fougasse aux olives noires

 

Ci-dessous : la ficelle 

 

Ci-dessous : la polka

 

Voilà ma deuxième série de pain est terminée. Je vous remettrai bientôt d'autres recettes de pains, en attendant prenez bien soin de vous et de votre famille.

 

Voir les commentaires

2020-03-23T05:20:00+01:00

Mes pains

Publié par kekeli

Afin de vous éviter de sortir tous les jours pour acheter du pain et prendre un risque d'attraper le covid19, je vous remonte mes recettes de pain. Il vous suffira de sortir une fois pour acheter de la farine et ensuite vous pourrez vous régaler, en plus cela vous passera le temps si vous vous ennuyez pendant la période de confinemant.

Cliquez sur la photo pour accéder à la recette.

Bon courage à toutes et tous et prenez bien soin de vous et des vôtres.

Ci-dessous : La boule 

 

Ci-dessous : Le batard

 

Ci-dessous : la gâche

 

Ci-dessous : la marguerite

 

Ci-dessous : le pain de campagne

 

Voilà je vous ai donné déjà quelques idées de pain, je reviens bientôt avec d'autres recettes qui sont déjà sur mon blog.

 

Bon courage à toutes et tous et prenez bien soin de vous et des vôtres.

 

Voir les commentaires

2020-03-19T04:58:00+01:00

Brioche

Publié par kekeli

Une brioche à préparer en 2 fois. La pâte le soir, le façonnage le lendemain matin. J’ai découvert cette brioche au baptême de ma filleule Maêlle, (elle avait quelques mois, elle va fêter ses 29 ans cette année), et depuis tout ce temps, j’en fais régulièrement. Le matin au déjeuner, ou à 4 heures, avec un peu de confiture cette brioche est un vrai régal. Je vous ai déjà donné cette recette de brioche mais dans une forme différente.

Brioche

Ingrédients (8 personnes):

 

3 œufs

3 cuill. à soupe de sucre semoule

130gr de beurre

1 pincée de sel

15 gr de levure de boulanger

300 gr de farine

 

Préparation:

 

La veille au soir

 

Délayer dans une terrine les œufs et le sucre. Ajouter le beurre en pommade, le sel, la levure diluée dans 1 cuill. d'eau froide. Ajouter la farine cuillérée par cuillérée. La pâte reste légèrement collante. Couvrir le récipient et le placer dans le bas du réfrigérateur pour la nuit.

 

Le lendemain

 

Mettre une bonne quantité de farine sur la table, et sans travailler la pâte, l'étendre au rouleau en un carré de 1 cm d'épaisseur, pliez-le en 4 et renouveler cette opération encore 3 fois.

 

Après le 4ème pliage, étendre à nouveau la pâte et la rouler pour former un boudin, le couper en 4 parts égales, disposer les boudins couchés dans un moule à  manqué beurré.

Au début

Au début

3 h après

3 h après

Laisser lever au moins 3 heures près d'une source de chaleur.

 

Dorer avec un mélange de jaune d'oeuf et de lait et enfourner à four froid.

Cuire 30 mn à 200°

Voir les commentaires

2020-03-16T04:16:00+01:00

Chips de polenta

Publié par kekeli

Avec ces chips je participe au défi de Stéphane "sain et de saison".

Des chips me direz-vous ce n'est pas sain, et bien si les miennes sont saines puisqu'elles sont réalisées à base de polenta, qu'elles contiennent beaucoup de petites graines et qu'elles sont cuite au four. En plus elles sont super bonnes et vous pourrez les servir à l'apéritif en remplacement des chips de pomme de terre, donc c'est sain et de saison car la polenta c'est toujours de saison !

 

Pour réaliser ces chips de polenta j'ai utilisé des graines de sésame, de lin doré et de courges mais vous pouvez utiliser les graines que vous voulez. Je vous déconseille néanmoins les trop grosses graines qui vont se décoller et rester sur votre plaque à pâtisserie.

Ces chips se conservent très longtemps dans une boîte en fer (plus de 15 jours pour moi). Je vais en laisser un peu de côté pour voir jusqu'à quand elles se conservent et je vous redis ça.

 

Je vous explique plus bas les atouts des graines et pour ne pas faire un article trop long (il est déjà bien long je trouve) je vous mets des liens qui vont vous expliquer les atouts de la polenta : tout vert et marie claire

Chips de polenta

2 dl de polenta fine

2 dl de graines (une seule sorte ou en mélange)

1/2 dl d'huile (j'en mettrai un peu moins la prochaine fois)

2 1/2 dl d'eau bouillante

Gros sel (je n'ai pas mis)

 

Mélanger la polenta, les graines et l'huile. Ajouter l'eau bouillante et bien mélanger.

Etaler très finement la moitié de la masse entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Enlever la feuille supérieure, parsemer de gros sel (ce que je n'ai pas fait).

Poser votre feuille de papier sulfurisé sur une plaque de four et faire cuire 45 mn à 150°.

A la sortie du four casser en morceaux.

Conserver dans une boîte en fer.

Chips de polenta

 

Les graines et leurs atouts

 

Toutes ces graines, aussi fabuleuses soient-elles, sont à consommer avec modération. Jamais tous les jours, mais de temps en temps, en les alternant.

 

 

La graine de fenouil, pièce maîtresse de la digestion

 

Originaire du littoral méditerranéen, le fenouil séduisait déjà les Égyptiens qui le mâchaient pour avoir bonne haleine grâce à son goût anisé. Comment est-elle arrivée dans nos assiettes ? C’est Catherine de Médicis qui eut la riche idée de l’introduire dans la cuisine française.

 

C’est bon pour quoi ? C’est la graine du confort digestif par excellence. Elle stimule les intestins, régule le transit et réduit les ballonnements. Histoire d’ajouter d’autres cordes à son arc, le fenouil est aussi diurétique et surtout « basifiant », c’est-à-dire qu’il préserve l’équilibre acido-basique de notre organisme, souvent beaucoup trop acide.

 

On la consomme comment ? Une grosse cuillère à café saupoudrée sur une salade d’endives ou une salade crue. On peut aussi en glisser sur une viande blanche, type volaille, ou un poisson cuit en papillote. Pour les inconditionnels du fromage, on n’hésite pas à en éparpiller sur un morceau à croûte dure type comté, un fromage frais ou une pâte blanche sans croûte type chèvre.

 

La graine d’anis, le réflexe détente

 

Celle qu’on appelle la badiane ou l’anis étoilé est vieille comme le monde. L’écrivain romain Pline l’Ancien en vantait déjà les mérites au Ier siècle après J.-C. dans son Histoire Naturelle. C’est Marco Polo qui introduit cette plante originaire de Chine en Europe.

 

C’est bon pour quoi ? À l’instar du fenouil, l’anis joue également un rôle-clef dans la digestion, il réduit les ballonnements et rafraîchit l’haleine. Il soulage les toux grasses, calme pendant les moments de stress et facilite l’endormissement.

 

On la consomme comment ? Deux ou trois petites étoiles suffisent à diffuser leurs vertus dans tous nos plats. À saupoudrer sur une viande blanche, un gratin dauphinois ou à sucer comme un bonbon pour l’haleine.

 

La graine de nigelle, alliée de l’hiver

 

Forte de ses antibiotiques naturels, la graine de nigelle renforce le système immunitaire et lutte contre les infections respiratoires. C'est notre allié de l'hiver.

 

 « Soignez-vous avec la nigelle, c’est un remède pour tous les maux à l’exception de la mort. » C’est ce qu’aurait dit le prophète Mohammed au VIIe siècle, selon Abu Huraira, célèbre rapporteur des traditions prophétiques. Utilisée depuis l’Égypte ancienne, c’est l’épice orientale dans toute sa splendeur.

 

C’est bon pour quoi ? Très intéressante en hiver forte de ses antibiotiques naturels, elle renforce le système immunitaire et lutte contre les infections respiratoires. Elle crée une barrière anti-rhume. Détoxifiante et tonifiante, elle soulage aussi les rhumatismes.

 

On la consomme comment ? Poissons, riz, volailles, pâtisseries, pommes de terre : à glisser sur tous si vous aimez son goût légèrement amer, pour qu’ils prennent une saveur orientale. Les adeptes du pain « maison » peuvent aussi l’associer dans la préparation. Plus simplement, la graine de nigelle est délicieuse dans une salade de carottes râpées. Une cuillère à café dans une vinaigrette pour deux personnes.

 

La graine de lin, le bon plan hydratation

 

On y avait déjà recours pour tout soigner il y a 10.000 ans, en Égypte. Dans son Histoire Naturelle, Pline l’Ancien ne mentionnait pas moins de trente remèdes à base de graines de lin.

 

C’est bon pour quoi ? Riche en oméga-3 et en oméga-6, dits « acides gras naturels », le lin participe à la conservation de la membrane cellulaire, au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, cérébral, inflammatoire et hormonal. Il régule les symptômes hormonaux post-ménopause par exemple. Ses oméga-6 favorisent l’élasticité et l’hydratation de la peau et ses fibres optimisent le transit.

 

On la consomme comment ? Une cuillère à café à saupoudrer sur une viande blanche, sur des légumes, mais aussi sur des céréales type muesli au petit-déjeuner. On peut aussi la moudre et l’incorporer dans une pâte à tarte. Attention à la consommer rapidement, la graine de lin s’abîme vite. Une fois oxydée, elle ne sera plus aussi efficace.

 

La graine de sésame pour chouchouter le système cardiovasculaire

 

Probablement originaire d’Afrique, des fouilles en Turquie ont montré qu’on extrayait de l’huile du sésame depuis plus de 3000 ans. La graine de sésame est introduite aux États-Unis au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, par les esclaves africains qui avaient avec eux les semences.

 

C’est bon pour quoi ? Comme le lin, la graine de sésame est riche en acides gras essentiels, en fer, en protéines et en antioxydants. Elle protège ainsi le système cardiovasculaire, les membranes cellulaires (qui jouent un rôle important notamment dans la régulation du passage des nutriments) et facilite le transit.

 

On la consomme comment ? Le fer contenu dans la graine est assimilable avec de la vitamine C, à consommer par exemple avec une orange. Dans des pâtisseries orientales, une salade, sur un poisson ou sur une viande blanche, on peut saupoudrer l’équivalent d’une cuillère à soupe. Attention, la graine de sésame peut se révéler allergisante.

 

La graine de tournesol, l’antivieillissement de la peau

 

Avant d’inonder nos champs et nos intérieurs en été, cette plante originaire d’Amérique du Nord et du Nord du Mexique fut importée en Europe au XVIe siècle par les Espagnols. Principalement cultivé pour son huile, le tournesol fait partie des trois sources principales d’huiles alimentaires d’Europe.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le métabolisme digestif et contre les allergies, grâce au manganèse, l’oligo-élément qu’elle contient. Bourrée de vitamine E dont les propriétés anti-oxydantes protègent les membranes cellulaires de la peau, la graine de tournesol prévient les signes de l’âge.

 

On la consomme comment ? Pour augmenter ses apports en vitamines, on la grille ! On peut aussi la rajouter dans des salades, de fruits ou salées, des pâtisseries, dans un bol de muesli le matin ou même la moudre dans une pâte à gâteau ou à crêpes. Ainsi moulue, la graine de tournesol peut aussi remplacer les pignons, trop gras, dans le pistou par exemple. Attention à ne pas l’utiliser en cas de calculs rénaux.

 

La graine de courge, le diurétique par excellence

 

Elle fut l’un des premiers légumes, avec les haricots et les pommes de terre, rapportés des Amériques sur le sol européen à l’arrivée de Christophe Colomb.

 

C’est bon pour quoi ? Diurétique, c’est la graine du confort urinaire. En luttant contre les irritations de la vessie, comme les infections urinaires, elle est un véritable atout pour les femmes presque exclusivement touchées par le problème. Riche en fer, elle lutte contre l’anémie, la fatigue et renforce le système immunitaire.

 

On la consomme comment ? On peut simplement la mâchouiller ou en saupoudrer l’équivalent d’une cuillère à café dans une salade, ou dans notre bol de muesli le matin.

 

La graine de chia, le coupe-faim naturel

 

La graine de chia est un coupe-faim naturel. Trempée trente minutes dans l'eau, la graine de chia gonfle et forme une matière grumeleuse.

 

Utilisée dès 3500 avant JC, la graine de chia est originaire d’Amérique Centrale. Chia signifiant « force » en maya, elle constituait la base de l’alimentation des Aztèques et des Mayas, qui l’utilisaient notamment pour booster leur énergie pendant la marche.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le système cardiovasculaire. Grâce aux fibres et aux oméga-3 qu’elle contient, la sensation de satiété est rapidement ressentie, ce qui en fait aussi un très bon coupe faim naturel. La graine de chia réduit le mauvais cholestérol et améliore le traitement du diabète. Elle favorise le transit et empêche l’irritation de la muqueuse intestinale.

 

On la consomme comment ? On peut la moudre et la saupoudrer dans nos pâtes à gâteaux ou à tarte. Trempées trente minutes dans l’eau, les graines forment un mucilage, une matière légèrement grumeleuse qui aura un effet lubrifiant pour le transit.

 

La graine de moutarde, pour une bonne digestion

 

Bien avant celle de Dijon, la moutarde marquait déjà les anciennes cultures méditerranéennes. Les Égyptiens, les Grecs et les Romains l’utilisaient en broyant la graine pour rehausser le goût des viandes et des poissons. Comment est-elle arrivée chez nous ? Vraisemblablement un coup des Romains.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le système digestif qu’elle fluidifie en stimulant la production de suc gastrique et de salive. Riches en vitamines A, B9 et antio-xydante, les graines de moutarde sont bonnes pour la peau et la vue.

 

On la consomme comment ? Dans une salade pour rehausser le goût, à rajouter également dans la cuisson du choux, dans la choucroute par exemple. On en trouve aussi très souvent dans le curry indien et les cornichons.

 

Les graines de pavot, l’atout calme

 

« Plante de joie ». C’est ce qui qualifiait le pavot sur une tablette sumérienne retrouvée, datant de plus de 4000 ans. Plutôt connu aujourd’hui pour en extraire des drogues (l’opium et plus tard l’héroïne), l’usage du pavot pour aromatiser le pain ne daterait que du IIe siècle.

 

C’est bon pour quoi ? Bourré de vitamines B1, le pavot participe au bon fonctionnement du système nerveux. Sa graine est aussi riche en bons gras. Produisant la morphine et la codéine, elle a des vertus apaisantes. Très utilisée en Europe centrale, elle permettrait de lutter contre le froid.

 

On la consomme comment ? À saupoudrer partout ! Sur des fromages à pâte dure, des biscuits ou du pain. On ajoute aussi les graines à notre purée, nos pâtes alimentaires. Moulues, elles ont un pouvoir épaississant.

 

 

Voir les commentaires

2020-03-12T04:46:00+01:00

Cake allégé a l'orange

Publié par kekeli

Aujourd'hui je cuisine pour le défi que nous a lancé Stéphane du site "recette de". Le défi de ce mois-ci est : "sain et de saison".

Je cuisine également pour "cuisinons de saison"

 

L'orange est de saison donc jusqu'à là tout va bien et comme mon cake est réalisé avec des produits allégés tout va bien.

 

On a le droit de se faire un petit plaisir de temps en temps, cela ne veut pas dire que l'on ne mange pas sain quand même !! Au goût on ne sent pas du tout que ce cake est fait avec des produits allégés, il est savoureux.

Cake allégé a l'orange

40 g de beurre  allégé

5 cl de lait

90 gr de farine

90 gr de maïzena

80 gr d'amandes en poudre

3 cuillère à soupe jus d'orange

Zeste d'une orange non traitée

1 sachet de levure chimique

60 g de sucre roux

1 Yaourt nature à 0%

2 œufs

 

Dans une casserole mettre le lait et le beurre jusqu'à ce que le beurre soit fondu (ne pas laisser bouillir le lait)

Battre les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Ajouter le yaourt et la poudre d'amande, mélanger bien puis incorporer le lait avec le beurre fondu. Ajouter le jus et le zeste d'orange.

Ajouter la farine mélangée à la maïzena et à la levure et bien mélanger à nouveau.

Mettre votre pâte dans un moule a cake beurré.

 

Enfourner à 180° pendant environ 25 minutes (la lame d'un couteau plantée dans votre cake  doit ressortir sèche.)

 

 

Cake allégé a l'orange

 

 

 

 

L’orange a beau être composée majoritairement d’eau, sa pulpe et son jus contiennent une quantité très importante de vitamines A, B et C et de composés antioxydants. Sa chair est riche en nutriments comme le calcium, le potassium, le phosphore, le magnésium, le fer, le cuivre, les flavonoïdes et les caroténoïdes, ainsi qu’en fibres. En consommer régulièrement est excellent pour préserver l’organisme de nombreuses maladies. Attention toutefois si vous souffrez de reflux gastro-oesophagien, d’oesophagite peptique ou d’hernie hiatale car cet agrume peut irriter la muqueuse de l’œsophage ou brûler l’estomac. Si ce n’est pas votre cas, voici quelques bonnes raisons d’en ajouter à votre alimentation hebdomadaire :

 

Pour protéger ses yeux

La cataracte est une maladie de l’œil fréquente chez les personnes âgées de plus de 65 ans. Mais d’après une récente étude menée par des chercheurs britanniques, manger des aliments riches en vitamine C, comme les oranges, permettrait de réduire la progression de la maladie de 33%. En cause, l’action antioxydante de cette vitamine sur le fluide oculaire, qui protège le cristallin de l’œil de l’opacification liée à l’âge.

 

Pour lutter contre le cancer

Les propriétés antioxydantes de l’orange font de cet agrume une excellente arme anti-cancer. Une consommation régulière serait liée à la prévention des cancers de l’œsophage, de l’estomac, du colon, de la bouche et du pharynx. Son action aiderait à diminuer la prolifération des cellules cancéreuses et à nettoyer l’organisme tout en renforçant le système immunitaire.

 

Pour prévenir les risques de maladies cardiovasculaires

Le processus oxydatif au sein de l’organisme est l’un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Consommer régulièrement de la vitamine C sous forme de jus d’orange permet de réduire les risques d’athérosclérose, de maladies vasculaires cérébrales, dont les accidents vasculaires cérébraux et de thrombose. Son action permet également de diminuer le taux de mauvais cholestérol.

 

Pour réduire l’inflammation

Les flavonoïdes présents dans les agrumes, dont les oranges, auraient des propriétés anti-inflammatoires efficaces. En consommer réduit donc les risques de souffrir de maladies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde.

 

Pour soigner un rhume

Contrairement à ce que nos parents et grands-parents croyaient dur comme fer, le jus d’orange n’aurait aucune propriété préventive contre le rhume. Mais ses apports en vitamine C seraient utiles pour réduire la gravité et la durée des symptômes, d’après une méta-analyse de 29 études publiée en 2007.

 

Pour améliorer la digestion

L’orange est également utile à l’organisme pour nettoyer les substances difficiles à absorber par les différents organes. Elle est capable de désinfecter et dissoudre ces résidus, facilitant ainsi la digestion, participant à la santé de la peau et favorisant l’absorption de fer par l’organisme.

 

https://www.santemagazine.fr/

Voir les commentaires

2020-03-09T04:22:00+01:00

Caramel liquide

Publié par kekeli

J'ai vu cette recette sur le blog "la cuisine de poupoule". Elle fait son caramel depuis des années mais n'avais jamais pensé à partager sa recette avec nous.et bien ça tombe bien qu'elle ait publié sa recette car moi je cherchais justement une recette de caramel liquide, car jusqu'à maintenant je l'achetais.

C'est bien trop bête d'acheter son caramel liquide quand on voit comme c'est facile de le faire soi-même.

Pourquoi je ne l'ai pas fait plus tôt ?

Caramel liquide

Ingrédients :

500g de sucre

125 ml d’eau + 250 ml

1 cuillère à soupe de vinaigre (j'ai oublié de le mettre)

 

 

Préparation :

1- Dans une casserole mettre le sucre des 125 ml d’eau plus le vinaigre, mélanger.

 

2- Mettre sur feu vif et laisser cuire jusqu’à ce que le caramel et la couleur que vous désirez (environ 10 minutes)

 

3- Baisser le feu et verser doucement les 250 ml d’eau en remuant (attention aux éclaboussures)

 

4- Remettre à feu vif jusqu’à obtenir la consistance désirer  (environ 2 mn)

 

5- Mettre en bouteille

Caramel liquide

Voir les commentaires

2020-03-05T04:14:00+01:00

Mise à l'honneur pour Charline

Publié par kekeli

Ma fille a réalisé mes boules de Berlin, enfin quand je dis mes boules de Berlin c'est aussi les boules de Berlin de ma mère et de ma grand-mère puisque c'est elle qui les ont fait bien avant moi. C'est donc une recette de famille !!

En photo mes boules de Berlin car je ne peux pas prendre les photos sur le blog de ma fille.

En photo mes boules de Berlin car je ne peux pas prendre les photos sur le blog de ma fille.

Pour environ 50 beignets
825 gr de farine
30 gr de levure de boulanger
1/2 tasse le lait tiède
1 pincée de sel
6 oeufs + 1 blanc
125 gr de sucre semoule
185 gr de beurre fondu
1 pot de confiture ou de gelée de fruits rouges (groseilles ; mûres; framboises...etc)

Préparation:

Délayez la levure dans le lait et laisser reposer 10 mn au chaud. Battez les oeufs entiers en mousse, incorporez-y le sucre et lorsque ce dernier est fondu, une pincée de sel, une partie de la farine, la levure délayée,le beurre fondu et le reste de la farine.

Malaxez la pâte, foulez-là et battez-là en ajoutant un peu de farine si la pâte est trop collante. Après avoir laissé la pâte recouverte d'une serviette doubler de volume, étendez-là à 8 mn d'épaisseur et découpez-y des cercle à l'aide d'un verre.

Enduisez de blanc d'oeuf la moitié de ces cercles, déposez-y au centre 1 cuill. à café de confiture, recouvrez des autres cercles et soudez bien. Laissez reposer encore une fois.
Faites cuire dans un bain de friture de 1 à 2 mn de chaque côté.

Allez vite visiter son blog, il y a plein de recettes et d'autres articles variés.

Voir les commentaires

2020-03-02T04:03:00+01:00

Babka pointe de rhum

Publié par kekeli

La babka polonaise est un gâteau traditionnel servi le dimanche de Pâques en Pologne.

 

J'ai vu cette recette sur le blog de" yumelise". Elle, elle a ajouté 30 ml de jus de citron à sa recette, moi, j'ai juste mis le rhum.

 

Cette recette m'a permis d'écouler mes blancs d'œufs congelés car comme je vous le répète à chaque fois les blancs d'œufs se congèlent très bien !

 

Comme on m'a posé la question plusieurs fois je rajoute ce petit commentaire : les blancs d'oeufs se conservent 6 mois à un an au congélateur. Pour ma part, je ne les conserve que 6 mois par sécurité, il me faut moins de temps que cela pour avoir suffisamment de blancs au congélateur pour faire un gâteau.

 

Si vous avez congelé tous vos blancs d'œufs en vrac dans une boite, sachez qu'un blanc d'oeufs pèse environ 35 gr, et la prochaine fois pour vous simplifier la comptabilité congelez vos blancs individuellement dans de petites boites en plastique et une fois congelés vous les réunissez dans une plus grosse boite, ainsi 1 petit cube = 1 blanc d'œuf.

Babka pointe de rhum

 Il faut un moule à cheminée ou un moule à kouglof

 

195 grammes de blancs d'œufs (ce qui fait 6 à 7 blancs d'œufs)

120 grammes de beurre doux

140 grammes de sucre en poudre

1 sachet de sucre vanillé

200 grammes de farine

6 grammes de levure chimique 1 bonne cuillère à café

30 millilitres de jus de citron (je n'ai pas mis de citron)

20 millilitres de rhum

80 grammes de crème épaisse légère ou semi-épaisse

 

Instructions

 

Préchauffer le four à 180°c, chaleur tournante.

 

Dans le bol du robot, monter en neige ferme les blancs d'œufs. Puis les ôter du bol et les réserver dans un saladier.

 

Ramollir quelques secondes le beurre au micro-ondes (il ne doit pas être fondu,15 secondes suffisent si c'est un beurre froid).

 

Laver le bol du robot, le munir de la feuille et travailler en vitesse lente (vitesse 2) le beurre mou, le sucre en poudre et le sucre vanillé. Préparer les 200 grammes de farine et la levure dans un bol. Sans cesser le robot, toujours en vitesse 2, ajouter la farine et la levure. Laisser travailler encore puis ajouter le rhum et le jus de citron. Puis ajouter enfin la crème (ne jamais cesser le robot de fonctionner en vitesse 2). Arrêter le robot dès que le mélange est homogène.

 

Incorporer 1 tiers des blancs en neige, avec une Maryse et mélanger bien pour assouplir la pâte. Puis ajouter délicatement un 2ème tiers, afin de ne pas casser les blancs. Enfin, ajouter le dernier tiers et les incorporer délicatement aussi.

 

Verser la préparation dans le moule. Lisser la surface avec la Maryse et enfourner 40 minutes.

 

A la fin de cuisson, sortir la plaque du four et laisser refroidir 10 minutes. Puis démouler délicatement en renversant le moule sur le plat de présentation. Poudrer immédiatement d'un voile de sucre glace sur toute la babka.

 

Laisser refroidir encore 15 minutes puis emballer le tout dans un film alimentaire. Laisser refroidir à température ambiante.

 

Avant de servir, poudrer à nouveau de sucre glace.

Voir les commentaires

2020-02-27T04:42:00+01:00

Blanc manger

Publié par kekeli

Le blanc manger est un plat très répandu au Moyen Age.

 

J'en profite donc pour vous présenter mon blanc manger et  participer au défi cuisine de Stéphane.

 

Au moyen âge on le fait à partir de bouillon et d'amandes, le bouillon jouant le rôle de la gélatine pour gélifier le tout.  J'ai un peu modernisé cette recette (j'ai utilisé de la gélatine) que j'ai fait avec des cerises qui attendaient gentiment dans mon congélateur.

Blanc manger

Pour 8 personnes

 

500 gr de cerises

170 gr de fromage blanc

27 cl de crème liquide

30 gr de sucre

2 feuille de gélatine

1 sachet de sucre vanillé

20 gr de pistache

2 goutte d'extrait d'amande amère

 

Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide.

 

Dénoyauter les cerises.

 

Faire fondre une noix de beurre dans une poêle, y verser les cerises. Ajouter 2 cuill. à soupe sucre et les faire revenir environ 3 mn.

 

Répartir les cerises et le jus dans 8 verrines et laisser refroidir. Concasser les pistaches et les répartir sur les cerises.

 

Mettre le fromage blanc dans une terrine avec le sucre et le sucre vanillé puis les goutte d'amande amère.

 

Essorer et faire fondre la gélatine dans un bol (attention la gélatine fond en quelques seconde au micro-onde), l'ajouter au fromage blanc en battant bien pour mélanger le tout. Battre la crème liquide en chantilly et l'incorporer délicatement au fromage blanc. Répartir cette crème sur les cerises.

 

Laisser reposer au frigo pendant 2 à 3 heures.

 

Voir les commentaires

2020-02-24T05:19:30+01:00

Bug sur over-blog

Publié par kekeli

En ce moment c'est le bug sur over-blog. J'ai mis mon blog en pause pour quelques jours !
 

Bug sur over-blog

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog