Recherche pour “gratin patates lardons”

2019-02-01T04:55:00+01:00

Crêpes fourrées à la raclette et à la saucisse

Publié par kekeli

Samedi c'est la chandeleur.

Comme tous les ans 40 jours après Noël c'est la chandeleur : La date est en effet censée représenter un épisode biblique : la Présentation au temple de l'enfant Jésus par sa mère, Marie.

Chandeleur et tradition des crêpes :

Chair dorée et forme de disque, leur apparence ressemble à celle de la galette de l'Epiphanie. Selon la croyance populaire, les crêpes figurent le retour du soleil après les nuits à rallonge de l'hiver . En ce début du mois de février, l'astre se lève de plus en plus tôt à l'est et se couche de plus en plus tard à l'ouest (la durée du jour s'allonge de 3 minutes par jour). La consommation de crêpes serait donc un hommage à la renaissance de la nature, au cycle de saisons et plus précisément au printemps qui s'annonce.

 

Bon on y va pour ma recette.

Crêpes fourrées à la raclette et à la saucisse

Ingrédients (6 personnes):

 

12 saucisses de Strasbourg

24 tranches de fromage à raclette

Moutarde

100 gr de gruyère râpé

30 gr de beurre

 

250 gr de farine

4 œufs

1/3 de litre de lait

sel

2 cuill. à soupe d’huile.

 

 

Préparation:

 

Faire un puits avec la farine, les œufs, le sel, l’huile. Délayer petit à petit avec le lait pour obtenir une pâte bien lisse. Laisser reposer 1 h et faire 12 crêpes fines.

 

Faire pocher les saucisses 10 mn dans de l’eau bouillante. Tartiner chaque crêpe avec de la moutarde, poser 2 tranche de fromage à raclette,  une saucisse dessus et rouler. Placer les crêpes roulées dans un plat à gratin beurré. Parsemer de gruyère râpé et de noisettes de beurre.

 

Placer dans le four préchauffé à 200° pendant 15 mn. Servir bien chaud accompagné d’une salade verte.

Crêpes fourrées à la raclette et à la saucisse

Voir les commentaires

2016-01-08T04:19:47+01:00

Pommes pâtissières

Publié par kekeli

Un dessert savoureux qui terminera agréablement un repas léger. C'est un dessert économique et facile à réaliser.

Vous pouvez le faire la veille et le passer sous le gril juste avant de le servir.

Vous pourrez remplacer les pommes par des poires.

Pommes pâtissières

1 kg de pomme à chair ferme

4 jaunes d'œufs

¾ de litre de lait

150 gr de sucre

1 cuill. à soupe de farine

2 citrons

20 gr de beurre

1 gousse de vanille

Epluchez les pommes et coupez-les en quartiers. Pressez le jus des citrons dans un saladier et mettez-y les pommes. Mélangez bien afin d'elles s'imbibent de jus de citron. Réservez l'écorce de la moitié d'un citron pour le zeste.

Dans une terrine, mettez les jaunes d'œufs et le ¾ du sucre (120 gr). Ajoutez la farine en pluie et battez au fouet pour obtenir un mélange homogène et mousseux. Faites bouillir le lait avec la vanille et laissez infuser quelques minutes hors du feu. Retire la gousse de vanille et portez à nouveau à ébullition.

Versez le lait bouillant sur le mélange œufs-sucre-farine sans cesser de remuer. Remettez le tout dans une casserole à fond épais et faites cuir doucement en remuant sans cesse jusqu'au premier bouillon. La crème va épaissir mais elle ne doit surtout pas bouillir.

Râpez le zeste de citron réservé et mélangez-le à la crème. Beurrez un moule à gratin. Versez-y la crème chaude. Placez les quartiers de pommes par-dessus en les enfonçant légèrement. Saupoudrez avec le reste du sucre et mettez au four préchauffé à 210° pendant 15 mn, puis passez le plat sous le gril du four pendant 5 mn. Laissez tiédir avant de servir.

Pommes pâtissières

Voir les commentaires

2022-01-20T06:44:00+01:00

Parmentier de canard du Périgord

Publié par kekeli

 

J'ai trouvé cette recette sur un vieux "maxi cuisine " qui date de février-mars 2005. C'est la première fois que je tentais cette recette mais ce n'est surement pas la dernière. Cependant la prochaine fois je prévoirai plus de pommes de terre car j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de viande par rapport aux pommes de terre.

Parmentier de canard du Périgord
Parmentier de canard du Périgord

Pour 4 à 5 personnes

 

4 cuisses de canard confites + 2 cuillère à soupe de leur graisse

1 kg de pommes de terre

50 gr de champignons des bois déshydratés

1 échalote

4 gousses d'ail

1 bouquet de persil

20 cl de lait

100 gr d'emmental râpé

1 brin de thym 1 feuille de laurier

 

Réhydrater les champignons pendant au moins 15 mn.

Peler les pommes de terre, les couper en rondelles d'environ 3 cl d'épaisseur.

Les cuire 5mn à l'eau bouillante salée avec la feuille de laurier., les égoutter. Les mettre dans un gros saladier avec l'ail et l'échalote hachés le brin de thym, sel et poivre.

 

Faire dorer les cuisses de canard à la poêle avec 1 cuillère à soupe de leur graisse, puis les effilocher en éliminant les os. Faire dorer les champignons bien égoutté dans la poêle ce cuisson des cuisses, saler et poivrer mélanger les cuisses, et les champignons.

Déglacer la poêle avec 10 cl d'eau, porter à ébullition et laisser réduire jusqu'à obtention d'une consistance sirupeuse. Ajouter à la viande ainsi que le persil haché.

 

Dans un plat a gratin graissé étaler la moitié des pommes de terre, couvir de viande et recouvrir des pommes de terre restantes.

Mouiller avec le lait salé et poivré puis recouvrir le tout d'emmental râté.

 

Cuire au four préchauffé à 190° pendant 25 mn.

 

 

Voir les commentaires

2011-10-09T04:22:00+02:00

Lasagnes

Publié par kekeli

Un bon plat de lasagnes avec cette recette simplifiée. Vous pouvez même les préparer la veille et les faire cuire le lendemain, ils n'en seront que meilleurs.

 

lasagnes.jpg 


Ingrédients (6 personnes):

2 oignon
750 gr de boeufs haché (ou de steak haché)
800 gr de sauce tomate bolognaise en bocaux
50 gr de beurre
50 gr de farine
60 cl de lait
600 gr de mozzarella
350 gr de feuille de lasagne précuites
50 gr de parmesan râpé
sel
poivre
noix de muscade

Préparation:

Faites blondir les oignons dans une cocote avec un peu d'huile, ajouter la viande que vous laisser griller 5 à 10 mn. Ajouter la sauce bolognaise, couvrez et laisser mijoter pendant 20 mn.

Pendant ce temps préparez une sauce béchamel : faites fondre le beurre, ajoutez la farine et remuez bien, ajoutez le lait d'un seul coup et remuez bien à l'aide d'un fouet. Laissez épaissir et assaisonnez.

Beurrez un moule à gratin, versez un peu de sauce au fond, recouvrez de plaques de pate, de sauce, de tranches de mozzarella, faites des couches jusqu'à épuisement des ingrédients (il faut faire au minimum 3 couches) Terminez par la mozzarella . Saupoudrez de parmesan râpé.

Cuire à four préchauffé 180° pendant 45 mn

 

Bienvenue dans ma cuisine, m'a invité à joué à ce petit jeu, j'y réponds avec plaisir ...

 

-Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4ème ligne:

La philosophie orientale ou les mystiques chrétiens

-Sans vérifier, devinez quelle heure est-il?

8h

 -Vérifiez :

7h56

 -Que portez-vous?

 Je suis encore en pyjama !!!

 -Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous?

 Les blogs des copines

 -Quel bruit entendez-vous à part celui de l'ordinateur?

 Rien, j’entends rien, silence complet à part peut-être le ronron de mon ordi

 -Quand êtes-vous sortie la dernière fois, qu'avez-vous fait ?

 Hier après midi, je suis allée aider une copine pour son déménagement.

-Avez-vous rêvé cette nuit?

 Non, si j’ai rêvé je ne m’en rappelle pas.

-Quand avez-vous ri la dernière fois?

Hier soir en regardant mon chat « écrabouillé » sur le canapé.

-Qu'y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes?

1 calendrier, 1 horloge et 1 photo encadrée de toute la famille en vacances dans les Alpes.

 -Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez? 

Surement plein de choses, mais aucune qui ne me vienne à l’idée instantanément.

-Quel est le dernier film que vous ayez vu?

 Si c’est au cinéma : je ne sais plus

Si c’est à la télé : je ne sais plus

Quelle mémoire j’ai, c’est impressionnant vous ne trouvez pas ?

-Que pensez-vous de ce questionnaire?

Divertissant

 -Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore : 

 En plus de la cuisine j’aime tricoter, broder, coudre, travailler le bois à la machine à bois, avoir les mains dans le béton enfin tout ce qui est bricolage, par contre je n’aime pas jardiner.

-Quel serait le prénom de votre enfant si c'était une fille?

J’ai  2 fille : Charline et Morgane

-Et si c'était un garçon ?

 J’ai 1 garçon : Matthieu  

-Avez-vous déjà pensé à vivre à l'étranger?

Non

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis?

 Bienvenue

-Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous?

La bêtise humaine, c’est une chose qui me fatigue : les gens bête, surtout ceux qui se croient intelligent.

-Aimez-vous danser?

Oui

 -Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ?

Un dvd de Hercule Poirot  

Les 5 personnes qui doivent répondre à ce questionnaire  :

amélie du blog  :confession d'une gourmande 

guy du blog : guy59600

christèle du blog : dans vos assiettes

corinette du blog : atelier de corinette

afaurore du blog : les matmat chocolativores

Voir les commentaires

2021-09-03T07:00:00+02:00

Liqueur aux noyaux de prunes

Publié par kekeli

La saison des prunes est la, il faut en profiter.

Surtout ne jetez pas les noyaux de vos prunes mais faites-en plutôt cette délicieuse liqueur que vous boirez comme ça ou qui vous servira à parfumer vos cakes, gâteaux et toutes vos recette nécessitant de la liqueur.

Bien sûr vous pouvez réaliser cette liqueur avec des noyaux de cerise,ou abricots, ou pêche, ou même avec un mélange de noyaux

Liqueur aux noyaux de prunes

500 gr de noyaux

1 litre d'alcool à 40 °

330 gr de sucre

Laver et sécher les noyaux. Les concasser et les mettre dans un grand bocal avec l'alcool. Fermer hermétiquement et laisser reposer 4 à 5mois.

Passé ce délai, filtrer l'alcool. Préparer un sirop avec 330 gr de sucre et 35 cl d'eau par litre d'alcool. Porter à ébullition 2 mn. Ajouter ce sirop encore bouillant à l'alcool, mélangez bien. Filtrer à nouveau et verser dans un flacon.

A BOIRE AVEC MODÉRATION !!!

Avec cette recette je participe au jeu Recettes autour d’un ingrédient lancé par les deux blogueuses Samar du blog Mes Inspirations Culinaires et Soulef du blog Amour de cuisine La marraine du mois est Céline du blog  "La cuisine de Silena" qui a choisi comme ingrédient la Prune.

Voici la liste des participants de ce mois-ci :

1) Cécilia du blog Cecilia is in the kitchen avec Carrés à la prune

2) Céline du blog La cuisine de Silena avec Gâteau de skyr aux mirabelles

3) Samar du blog Mes inspirations culinaires avec Confiture de prunes

4) Soulef du blog Amour de Cuisine avec tarte tatin aux prunes et thym citronné

5) Jackie du blog Jackie Cuisine avec Cake aux prunes

6) Michelle du blog Plaisirs de la maison avec Retour d'Alsace

7) Viviane du blog Quoiquonmange avec Prunes d'Ente au miel de sarrasin, croûte de pistaches et sarrasin grillés, crème glacée au sarrasin

8) Nathly du blog Une cuisine pour Voozenoo avecTartelettes de Mirabelles

9) Catalina du blog Le blog de Cata avec Gâteau au fromage blanc et quetschs

10) Martine du blog Kilomètre-0 avec Travers de porc mariné aux prunes

11) Sofia du Blog Plume & Prose avec Far aux Prunes

12) Fabienne du blog Le blog de Kekeli avec liqueur aux noyaux de prunes

13) Vanessa du blog popote de petit_bohnium avec Tarte aux mirabelles et amandes

14) Delphine du blog Oh la gourmande avec Tarte crumble aux prunes

15) Irisa du blog Cuisine et Couleurs avec Travers de porc aux prunes Black Amber

16) Michèle du blog Croquant Fondant Gourmand avec Gâteau aux prunes de Paul Boccuse

17) Marion du blog Cuisine chez la marmotte avec tarte briochée aux prunes et aux poires.

18) Amélie du blog Cuisiner pour ma famille avec biscuit aux mirabelles

19) Yolande du blog Les petits plats de Patchouka avec Gâteau lorrain aux quetschs

20) Hélène du blog Keskonmangemaman avec Tatin de mirabelles

21) Christelle du blog La cuisine de Poupoule avec verrine prunes et caramel au beurre salé

22) Miss Douceur du blog Comme une envie de douceur avec Ballotine de volaille et sa sauce à la prune et au porto

23) Ewa du blog Les Horizons d'Ewa avec Chutney de prunes aux épices

24) Lina du blog Le chaud patate avec Gâteau de prunes à la noix de coco

25) Assia du blog Gourmandise Assia avec Compote de pêche plate et prune rouge

Voir les commentaires

2021-12-01T18:00:00+01:00

Gâteau comme une tourte

Publié par kekeli

 

j’ai trouvé cette recette sur « maxi cuisine » de septembre 2021.

l’idée gourmande c’est de servir ce gâteau encore un peu tiède avec de la crème fraîche épaisse en accompagnement, cela vous fera un dessert vraiment très bon !

Gâteau comme une tourte

6 personnes

 

4 pommes

2 poires

3 œufs

150 gr de beurre

180 gr de cassonade

150 gr de farine

2 sachet de sucre vanillé

1/2 sachet de levure chimique

1 cuillère à café de cannelle moulue

 

réservez 1/2 pomme pour la cuisson et pelez les pommes restantes et les poires, epépinez-les et coupez-les en cubes d’environ 2 cm de côté.

Placez les cubes de fruits, la cannelle et le sucre vanillé dans un moule à tourte profond. Enfournez 30 mn en mélangeant à mi-cuisson. Retirez du four et laissez reposer 2 heures environ.

Gâteau comme une tourte

Fouettez les jaunes d’œufs avec 150 gr de cassonade. Ajoutez le beurre fondu, la farine et la levure. Puis délicatement les blancs monté en neige.

Versez la pâte sur les fruits dans le moule à tourte.taillez la 1/2 pomme réservée en lamelles, puis intégrez-les dedans. Saupoudrez le dessus du gâteau de reste de cassonade.

Gâteau comme une tourte

Cuire au four préchauffé à 180° pendant 30 à 45 mn, jusqu’à une jolie coloration. Laissez refroidir à la sortie du four, puis dégustez.

 

Idée gourmande : servez ce dessert encore tiède et proposez un peu de crème fraîche épaisse en accompagnement.

avec cette recette je participe à la bataille food 96.

Comment ça se passe :

  • C’est un défi culinaire mensuel initié par notre chère Jenna du blog Bistro de Jenna et administré par Hélène du blog Keskonmangemaman ?.
  • Pour ce défi, qui se tient le premier mercredi de chaque mois à 18 h, le parrain ou la marraine doit proposer un thème qui va inspirer des passionnés de cuisine, blogueurs ou non.
  • Une recette « coup de cœur » est choisie par le parrain ou la marraine, qui désigne ainsi son successeur pour l’édition suivante.
  • La page Facebook de la Bataille Food.
  • La précédente marraine de la Bataille Food #95, Yolande du blog Chez Patchouka
  • la marraine de la battaille food 96, Mes Inspirations Culinaires

Pour cette ronde #96 on reste dans la saison avec comme thème :

Les Feuilles d’automne

Il faut des recettes à base de fruits ou légumes qui portent des feuilles comme : les oranges, citrons, kaki, artichaut, kiwi, chou de Bruxelles, grenades, figues, pommes, carambole, avocats, coings, raisins, poire, glands, châtaigne, amandes, etc…

Le choix est vaste des soupes, accompagnement en passant par des plats, des desserts et boissons etc…

Les 2 conditions :

  1. On peut utiliser d’autres fruits et légumes dans la recette mais l’ingrédient principal doit être avec un légume ou un fruit qui porte des feuilles. Donc pas de  soupe aux champignons ou une purée de pomme de terre sans inclure l’un de ces fruits ou légumes à feuille etc…
  2. Il faut que le légume ou le fruit soit de saison.

 

Liste des participantes :

 

  1. Hélène du blog Keskonmange maman
  2. Annyvonne du blog Les délices de Thithoad
  3. Viviane du blog Quoi qu’on mange
  4. Irisa du blog Cuisine et couleurs
  5. Karen du blog Les papilles de Karen
  6. Fabienne du blog Famoh
  7. Catalina du blog Le blog de Cata
  8. Delphine du blog Oh la gourmade
  9. Celine du blog Silena
  10. Flo du blog Flo en cuisine
  11. Valerie du blog 123 Degustez
  12. Guy du blog Guy 59620
  13. Michelle du blog Croquant fondant gourmand
  14. Natalia du blog Sucre et Epices
  15. Christelle du blog La cuisine de poupoule
  16. Coco du blog Cuisine en Folie
  17. Natly du blog Cuisine voozenoo
  18. Mie du blog Mie chambo
  19. Josette du blog La cuisine de Josette
  20. Regis du blog the best recipe
  21. Muriel du blog petites marmites
  22. Chantal du blog Un grain de sable ou de sel
  23. Aneth du blog mes recettes et autres
  24. Fabienne du blog kekeli
  25. Bea du blog les petits plats de Bea
  26. Jacre du blog les recettes de Jacre
  27. Yolande du blog Les plats de Patchouka
  28. Vanessa du blog petit bohnium
  29. Loubna du blog Cuisine test
  30. Michelle du blog Plaisir de la maison
  31. Liliane du blog La cuisine de Lilly
  32. Assia du blog Gourmandise Assia
  33. Isabelle du blog Une petit faim
  34. Isabelle du blog La cuisine d’Ici et d’ISCA
  35. Soulef du blog Amour de cuisine
  36. Brigitte du blog Les filles a table
  37. DelphineF du blog maman kestcekonmange
  38. Lina du blog Le chaud patate
  39. Salima du blog C’est Salima qui cuisine
  40. Charlotte du blog Les recettes de la debrouille
  41. Samar du blog Mes Inspirations Culinaires

Voir les commentaires

2020-03-16T04:16:00+01:00

Chips de polenta

Publié par kekeli

Avec ces chips je participe au défi de Stéphane "sain et de saison".

Des chips me direz-vous ce n'est pas sain, et bien si les miennes sont saines puisqu'elles sont réalisées à base de polenta, qu'elles contiennent beaucoup de petites graines et qu'elles sont cuite au four. En plus elles sont super bonnes et vous pourrez les servir à l'apéritif en remplacement des chips de pomme de terre, donc c'est sain et de saison car la polenta c'est toujours de saison !

 

Pour réaliser ces chips de polenta j'ai utilisé des graines de sésame, de lin doré et de courges mais vous pouvez utiliser les graines que vous voulez. Je vous déconseille néanmoins les trop grosses graines qui vont se décoller et rester sur votre plaque à pâtisserie.

Ces chips se conservent très longtemps dans une boîte en fer (plus de 15 jours pour moi). Je vais en laisser un peu de côté pour voir jusqu'à quand elles se conservent et je vous redis ça.

 

Je vous explique plus bas les atouts des graines et pour ne pas faire un article trop long (il est déjà bien long je trouve) je vous mets des liens qui vont vous expliquer les atouts de la polenta : tout vert et marie claire

Chips de polenta

2 dl de polenta fine

2 dl de graines (une seule sorte ou en mélange)

1/2 dl d'huile (j'en mettrai un peu moins la prochaine fois)

2 1/2 dl d'eau bouillante

Gros sel (je n'ai pas mis)

 

Mélanger la polenta, les graines et l'huile. Ajouter l'eau bouillante et bien mélanger.

Etaler très finement la moitié de la masse entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Enlever la feuille supérieure, parsemer de gros sel (ce que je n'ai pas fait).

Poser votre feuille de papier sulfurisé sur une plaque de four et faire cuire 45 mn à 150°.

A la sortie du four casser en morceaux.

Conserver dans une boîte en fer.

Chips de polenta

 

Les graines et leurs atouts

 

Toutes ces graines, aussi fabuleuses soient-elles, sont à consommer avec modération. Jamais tous les jours, mais de temps en temps, en les alternant.

 

 

La graine de fenouil, pièce maîtresse de la digestion

 

Originaire du littoral méditerranéen, le fenouil séduisait déjà les Égyptiens qui le mâchaient pour avoir bonne haleine grâce à son goût anisé. Comment est-elle arrivée dans nos assiettes ? C’est Catherine de Médicis qui eut la riche idée de l’introduire dans la cuisine française.

 

C’est bon pour quoi ? C’est la graine du confort digestif par excellence. Elle stimule les intestins, régule le transit et réduit les ballonnements. Histoire d’ajouter d’autres cordes à son arc, le fenouil est aussi diurétique et surtout « basifiant », c’est-à-dire qu’il préserve l’équilibre acido-basique de notre organisme, souvent beaucoup trop acide.

 

On la consomme comment ? Une grosse cuillère à café saupoudrée sur une salade d’endives ou une salade crue. On peut aussi en glisser sur une viande blanche, type volaille, ou un poisson cuit en papillote. Pour les inconditionnels du fromage, on n’hésite pas à en éparpiller sur un morceau à croûte dure type comté, un fromage frais ou une pâte blanche sans croûte type chèvre.

 

La graine d’anis, le réflexe détente

 

Celle qu’on appelle la badiane ou l’anis étoilé est vieille comme le monde. L’écrivain romain Pline l’Ancien en vantait déjà les mérites au Ier siècle après J.-C. dans son Histoire Naturelle. C’est Marco Polo qui introduit cette plante originaire de Chine en Europe.

 

C’est bon pour quoi ? À l’instar du fenouil, l’anis joue également un rôle-clef dans la digestion, il réduit les ballonnements et rafraîchit l’haleine. Il soulage les toux grasses, calme pendant les moments de stress et facilite l’endormissement.

 

On la consomme comment ? Deux ou trois petites étoiles suffisent à diffuser leurs vertus dans tous nos plats. À saupoudrer sur une viande blanche, un gratin dauphinois ou à sucer comme un bonbon pour l’haleine.

 

La graine de nigelle, alliée de l’hiver

 

Forte de ses antibiotiques naturels, la graine de nigelle renforce le système immunitaire et lutte contre les infections respiratoires. C'est notre allié de l'hiver.

 

 « Soignez-vous avec la nigelle, c’est un remède pour tous les maux à l’exception de la mort. » C’est ce qu’aurait dit le prophète Mohammed au VIIe siècle, selon Abu Huraira, célèbre rapporteur des traditions prophétiques. Utilisée depuis l’Égypte ancienne, c’est l’épice orientale dans toute sa splendeur.

 

C’est bon pour quoi ? Très intéressante en hiver forte de ses antibiotiques naturels, elle renforce le système immunitaire et lutte contre les infections respiratoires. Elle crée une barrière anti-rhume. Détoxifiante et tonifiante, elle soulage aussi les rhumatismes.

 

On la consomme comment ? Poissons, riz, volailles, pâtisseries, pommes de terre : à glisser sur tous si vous aimez son goût légèrement amer, pour qu’ils prennent une saveur orientale. Les adeptes du pain « maison » peuvent aussi l’associer dans la préparation. Plus simplement, la graine de nigelle est délicieuse dans une salade de carottes râpées. Une cuillère à café dans une vinaigrette pour deux personnes.

 

La graine de lin, le bon plan hydratation

 

On y avait déjà recours pour tout soigner il y a 10.000 ans, en Égypte. Dans son Histoire Naturelle, Pline l’Ancien ne mentionnait pas moins de trente remèdes à base de graines de lin.

 

C’est bon pour quoi ? Riche en oméga-3 et en oméga-6, dits « acides gras naturels », le lin participe à la conservation de la membrane cellulaire, au bon fonctionnement du système cardiovasculaire, cérébral, inflammatoire et hormonal. Il régule les symptômes hormonaux post-ménopause par exemple. Ses oméga-6 favorisent l’élasticité et l’hydratation de la peau et ses fibres optimisent le transit.

 

On la consomme comment ? Une cuillère à café à saupoudrer sur une viande blanche, sur des légumes, mais aussi sur des céréales type muesli au petit-déjeuner. On peut aussi la moudre et l’incorporer dans une pâte à tarte. Attention à la consommer rapidement, la graine de lin s’abîme vite. Une fois oxydée, elle ne sera plus aussi efficace.

 

La graine de sésame pour chouchouter le système cardiovasculaire

 

Probablement originaire d’Afrique, des fouilles en Turquie ont montré qu’on extrayait de l’huile du sésame depuis plus de 3000 ans. La graine de sésame est introduite aux États-Unis au cours des XVIIe et XVIIIe siècles, par les esclaves africains qui avaient avec eux les semences.

 

C’est bon pour quoi ? Comme le lin, la graine de sésame est riche en acides gras essentiels, en fer, en protéines et en antioxydants. Elle protège ainsi le système cardiovasculaire, les membranes cellulaires (qui jouent un rôle important notamment dans la régulation du passage des nutriments) et facilite le transit.

 

On la consomme comment ? Le fer contenu dans la graine est assimilable avec de la vitamine C, à consommer par exemple avec une orange. Dans des pâtisseries orientales, une salade, sur un poisson ou sur une viande blanche, on peut saupoudrer l’équivalent d’une cuillère à soupe. Attention, la graine de sésame peut se révéler allergisante.

 

La graine de tournesol, l’antivieillissement de la peau

 

Avant d’inonder nos champs et nos intérieurs en été, cette plante originaire d’Amérique du Nord et du Nord du Mexique fut importée en Europe au XVIe siècle par les Espagnols. Principalement cultivé pour son huile, le tournesol fait partie des trois sources principales d’huiles alimentaires d’Europe.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le métabolisme digestif et contre les allergies, grâce au manganèse, l’oligo-élément qu’elle contient. Bourrée de vitamine E dont les propriétés anti-oxydantes protègent les membranes cellulaires de la peau, la graine de tournesol prévient les signes de l’âge.

 

On la consomme comment ? Pour augmenter ses apports en vitamines, on la grille ! On peut aussi la rajouter dans des salades, de fruits ou salées, des pâtisseries, dans un bol de muesli le matin ou même la moudre dans une pâte à gâteau ou à crêpes. Ainsi moulue, la graine de tournesol peut aussi remplacer les pignons, trop gras, dans le pistou par exemple. Attention à ne pas l’utiliser en cas de calculs rénaux.

 

La graine de courge, le diurétique par excellence

 

Elle fut l’un des premiers légumes, avec les haricots et les pommes de terre, rapportés des Amériques sur le sol européen à l’arrivée de Christophe Colomb.

 

C’est bon pour quoi ? Diurétique, c’est la graine du confort urinaire. En luttant contre les irritations de la vessie, comme les infections urinaires, elle est un véritable atout pour les femmes presque exclusivement touchées par le problème. Riche en fer, elle lutte contre l’anémie, la fatigue et renforce le système immunitaire.

 

On la consomme comment ? On peut simplement la mâchouiller ou en saupoudrer l’équivalent d’une cuillère à café dans une salade, ou dans notre bol de muesli le matin.

 

La graine de chia, le coupe-faim naturel

 

La graine de chia est un coupe-faim naturel. Trempée trente minutes dans l'eau, la graine de chia gonfle et forme une matière grumeleuse.

 

Utilisée dès 3500 avant JC, la graine de chia est originaire d’Amérique Centrale. Chia signifiant « force » en maya, elle constituait la base de l’alimentation des Aztèques et des Mayas, qui l’utilisaient notamment pour booster leur énergie pendant la marche.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le système cardiovasculaire. Grâce aux fibres et aux oméga-3 qu’elle contient, la sensation de satiété est rapidement ressentie, ce qui en fait aussi un très bon coupe faim naturel. La graine de chia réduit le mauvais cholestérol et améliore le traitement du diabète. Elle favorise le transit et empêche l’irritation de la muqueuse intestinale.

 

On la consomme comment ? On peut la moudre et la saupoudrer dans nos pâtes à gâteaux ou à tarte. Trempées trente minutes dans l’eau, les graines forment un mucilage, une matière légèrement grumeleuse qui aura un effet lubrifiant pour le transit.

 

La graine de moutarde, pour une bonne digestion

 

Bien avant celle de Dijon, la moutarde marquait déjà les anciennes cultures méditerranéennes. Les Égyptiens, les Grecs et les Romains l’utilisaient en broyant la graine pour rehausser le goût des viandes et des poissons. Comment est-elle arrivée chez nous ? Vraisemblablement un coup des Romains.

 

C’est bon pour quoi ? Pour le système digestif qu’elle fluidifie en stimulant la production de suc gastrique et de salive. Riches en vitamines A, B9 et antio-xydante, les graines de moutarde sont bonnes pour la peau et la vue.

 

On la consomme comment ? Dans une salade pour rehausser le goût, à rajouter également dans la cuisson du choux, dans la choucroute par exemple. On en trouve aussi très souvent dans le curry indien et les cornichons.

 

Les graines de pavot, l’atout calme

 

« Plante de joie ». C’est ce qui qualifiait le pavot sur une tablette sumérienne retrouvée, datant de plus de 4000 ans. Plutôt connu aujourd’hui pour en extraire des drogues (l’opium et plus tard l’héroïne), l’usage du pavot pour aromatiser le pain ne daterait que du IIe siècle.

 

C’est bon pour quoi ? Bourré de vitamines B1, le pavot participe au bon fonctionnement du système nerveux. Sa graine est aussi riche en bons gras. Produisant la morphine et la codéine, elle a des vertus apaisantes. Très utilisée en Europe centrale, elle permettrait de lutter contre le froid.

 

On la consomme comment ? À saupoudrer partout ! Sur des fromages à pâte dure, des biscuits ou du pain. On ajoute aussi les graines à notre purée, nos pâtes alimentaires. Moulues, elles ont un pouvoir épaississant.

 

 

Voir les commentaires

2021-08-04T17:00:00+02:00

Tarte aux prunes pâte briochée - bataille food n°92

Publié par kekeli

Avec cette recette je participe à la bataille food du mois d’août. C’est la première fois que je participe à la bataille food. Quand Isca m’a demandé si je voulais participer j’ai accepté tout de suite, en plus le thème me plaisait bien : la cuisine rétro. Avec ma tarte je pense que je suis bien dans le thème car c’est une tarte que nos mère et grand-mère réalisait bien souvent à l’époque des prunes.

 

Tarte aux prunes pâte briochée - bataille food n°92

Il vous faudra :

 

des prunes dénoyautées (celles que vous voulez)

 

pour la pâte briochée :

 

délayer 10 gr de levure de boulanger dans 10 cl de lait tiède et ajouter 50 gr de farine, mélanger et laisser reposer quelques minutes.

Mélanger 220 gr de farine avec 50 gr de sucre et 1 pincée de sel.

Former un puits, ajouter le mélange de levure, un œuf battu et 75 gr de beurre mou, bien pétrir la pâte et la laisser reposer à l’abri de courant d’air pendant 1 heure.

 

Déposer la pâte dans un moule à tarte beurré, l’étaler délicatement à la main en faisant un rebord. Déposer les prune dénoyautées sur la pâte répartir une cuillère à soupe de sucre sur les prunes et faire cuire au four préchauffé à 200° pendant environ 40 mn.

 

Ce défi culinaire, crée par Jenna du blog Bistro de Jenna, administré par Hélène du blog Keskonmangemaman ? qui s'occupe également la page Facebook se tient le premier mercredi de chaque mois à 18 h, le parrain ou la marraine choisit un thème qui va inspirer des passionnés de cuisine, blogueurs ou non.

Une recette "coup de cœur " est choisie par le parrain ou la marraine, qui désigne ainsi son successeur pour l’édition suivante.

Dans ce jeu il n'y a pas de gagnant ou de perdant, le but est de s'amuser et de découvrir de nouvelles recettes.

La liste des précédentes Bataille Food :

Participation des blogueurs
 
2) Michelle D, Plaisirs de la maison
3) Martine, Kilomètre-0
4) Catalina, le blog de Cata
5) Mauricette, Momo Délices
6) Hélène, Keskonmangemaman ?
8) Marion, Chez la marmotte
16) Mamie Caillou,  La cuisine de Mamie Caillou
18) Christelle, La cuisine de Poupoule
19) Martine, L'atelier de Corvette
20) Sofia, Plume & Prose
21) Béatrice, Les petits plats de Béa
23) Fabienne , le blog de Kekeli
24) Isabelle, Une petite faim
 
Participation des non blogueurs
Barbara
Mariette aux fourneaux
Ysende

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog